Slipknot

Publié le par Betty

Slipknot c'est une histoire d'amour, c'est le groupe qui fait battre mon coeur aussi vite que la double pédale de Joey Jordison, qui me fait vibrer plus fort que les tambours de Shawn, qui me fait rêver aussi haut que la voix de Corey.

 

J'ai découvert ce groupe grace à la compil Nu Metal Wired Up quand j'étais en 3ème, petit prêt de mon frangin pour que je m'occupe pendant le voyage scolaire en Espagne. Je ne vous parlerais pas de leur bio, on en trouve une très bonne sur Wiki et leur disco a été très bien résumée par Daria sur son blog.Non, je vais vous parler de certains morceaux qui sont vraiment spéciaux pour moi, de ce qu'ils me font et à quoi ils me font penser. C'est bizarre je sais, mais Slipknot fait vraiment partie de ma vie musicale et de ma vie en général. Je les donne dans l'ordre chronologique des albums, plus simple.

 

http://1.bp.blogspot.com/_12LPLT1lKJ8/TNQ7wQBZIEI/AAAAAAAAAZU/UF-1j6aZgoQ/s1600/Slipknot+-+All+Hope+Is+Gone+-+Cover.jpg

 

Spit It Out: la première chanson que j'ai découvert d'eux. Elle me rappelle tellement de choses, ce voyage en Espagne où j'ai changé de style, je suis passée de la gentille fifille qu'on voyait même pas à une espèce d'ersatz de jeune femme. Les variations de rythme, les changements dans le chant, les paroles, tout me fait penser à cette époque bizarre où je me cherchais énormément. Quand je l'entend, j'ai envie de sauter partout, tout comme j'ai les larmes aux yeux parce que je me rappelle de ce que je ressentais à cette époque. Mon moment préféré de la chanson: quand Corey chante cette partie, le crescendo qui va avec aussi.

'Bout time I set this record straight
All the needlenose punchin' is makin' me irate
Sick o' my bitchin' fallin' on deaf ears
Where YOU gonna be in the next five years?
The crew and all the fools, and all the politix
Get your lips ready, gonna gag, gonna make you sick
You got DICK when they passed out the good stuff
Bam
Are you sick of me? GOOD ENOUGH - HAD ENOUGH

 

Wait and Bleed: Celle là est plus particulièrement en rapport avec mon année de seconde, le moment où je suis tombée amoureuse d'un mec que je ne connaissais même pas, la douleur que je ressentais, tous les changements de la puberté qui s'opéraient et que je comprennais pas vraiment. Mais aussi le plaisir que j'avais à enfin savoir à quelle "tribu" j'appartenais, les amis que je me suis fais à cette époque, la joie de vivre et l'insouciance de ces moments-là. Le moment que je préfère dans la chanson c'est vraiment le tout début, la première fois que Corey chante le refrain.

I've felt the hate rise up in me
Kneel down and clear the stone of leaves
I wander out where you can't see
Inside my shell, I wait and bleed

 

Left Behind: Le retour chez mon père en terminale, quand je me suis retrouvée dans cette ville que je connaissais mais où je n'avais plus vraiment de connaissances. Des gens cotoyés au collège qui m'avaient oublié ou que j'avais oublié, le fait de quitter l'univers que je m'étais construit pendant 2 ans dans mon ancien lycée. Ça a été assez difficile, devoir se refaire une place dans un endroit où tout le monde ou presque se connaissait déjà depuis pas mal de temps. La peur de perdre mes amis aussi, surtout mon meilleur ami qui me manquait beaucoup, mais aussi le fait de me rapprocher de mon petit frère.

(I ignore you)
As I close my eyes, I feel it all slipping away
(I come toward you)
We all got left behind, we let it all slip away


http://image.guardian.co.uk/sys-images/Music/Pix/pictures/2008/02/05/slipknot.jpg

 

My Plague: Celle-là se rapproche plus d'un état d'esprit général, mais aussi d'un moment bien particulier. Elle me fait penser au moment où mon premier vrai petit copain m'a quitté, la douleur et la colère que je ressentais par rapport à ça, mais aussi au premier concert de Slipknot que j'ai vu. Mon ex de l'époque était là, ça me faisait mal de le voir alors qu'il m'avait quitté à peine un mois avant le concert, mais j'ai fais face. Sauf au moment de cette chanson où je me suis mise à pleurer alors qu'elle ne prête pas vraiment à ça. Parce que la musique me portait, parce que les paroles me parlaient, parce que dans la fosse c'était vraiment une ambiance particulière.

I'm turning it around like a knife in the shell
I wanna understand why,but I'm hurting myself
I haven't seen a reasons to stop it
I can't just drop it
I'm just a bastard,but at least I admit it
At least I admit it

I know why you blame me(yourself)

I know why you plague me(yourself)

 

Vermilion Pts.2: L'une des plus belles dans le genre calme. Encore aujourd'hui quand je l'écoute, j'ai le coeur qui se serre tellement je l'aime et tellement elle me rappelle des souvenirs. L'album Vol3: The Subliminal Verses est sortit au moment où j'ai rencontré mon premier petit copain (celui dont je parle juste au dessus). Vu qu'on était fans tous les deux, on arrêtait pas d'en parler et surtout de cet album, sans jamais arriver à se fixer sur quelle chanson on préférait. Et on est partit en vacances, chacun de notre côté, on s'appelait tous les soirs...jusqu'au soir où il m'a dit que sa chanson préférée était celle-là parce qu'elle lui faisait penser à moi et qu'il m'aimait. Si j'ai pas fait un saut périlleux après avoir raccroché, dans ma tête yavait le feu d'artifice du 14 juillet.

She is everything to me
The unrequited dream
A song that no one sings
The unattainable
She's a myth that I have to believe in
All I need to make it real is one more reason
I don't know what to do
I don't know what to do when she makes me sad

 

Before I Forget: Définitivement la chanson qui définit le mieux pour moi mon passage à l'age "adulte". Ma prise d'indépendance, le fait de vivre seule pour la première fois à Rouen, d'être...grande...C'est bizarre à expliquer, je suis même pas sure d'y arriver, mais c'est en gros ce que cette chanson veut dire pour moi: avoir grandi et être devenue ce que je suis aujourd'hui.

My end, it justifies my means
All I ever do is delay
My every attempt to evade
The end of the road and my end
It justifies my means
All I ever do is delay
My every attempt to evade
The end of the road
I am a world before I am a man
I was a creature before I could stand
I will remember before I forget
Before I forget that

 

http://imagecache6.allposters.com/LRG/8/861/15GJ000Z.jpg

 

Pulse of the Maggots: Pour expliquer rapidement le titre de cette chanson, les Maggots (les asticots) c'est le nom que Slipknot donne à leurs fans, en rapport avec l'ambiance dans la fosse: ça bouge de partout, ça remue dans tous les sens, on dirait un regroupement d'asticots donc. En dehors du fait que cette chanson a été écrite en hommage à leurs fans, elle signifie aussi énormément pour moi au niveau personnel: c'est ce que je ressens par rapport à mes amis, mon envie de me battre pour ceux qui comptent pour moi, ce qui me prend aux tripes quand je sais que l'un d'eux ne va pas bien.

We fight 'till no one can fight us
We live and no one can stop us
We pull when we're pushed to far
And the advantage is, the bottom line is
We never had to fight in the first place
We only had to spit back in their face
We won't walk alone any longer
What doesn't kill us only makes us stronger

 

Snuff: Alors celle-là...Du dernier album, c'est vraiment celle que je préfère, qui me fait penser à l'Homme même si les paroles sont vraiment au contraire de ça. Ces choses que je voudrais lui dire mais que j'arrive pas à sortir en français correct, ce que je ressens quand je suis avec lui...Ouai, vraiment la chanson qui me définit le mieux par rapport à lui, à tout ce qui a fait qu'on est esemble aujourd'hui.

I still press your letters to my lips
And cherish them in parts of me that savor every kiss
I couldn't face a life without your light
But all of that was ripped apart... when you refused to fight

 

Voila c'est vraiment mes chansons préférées, après je les aime toutes sans aucune distinction, et je resterais quoi qu'il arrive une Maggot dans l'âme.


Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Je participe au concours Japan Expo, un ptit clic siouplait!

Publié dans Dans T...es Oreilles

Commenter cet article

Anonyme 05/02/2012 13:08

Moi aussi Slipknot m'a changer ma vie, surtout avec l'album Iowa.

Daria McKormick 02/06/2011 13:03


Ahhh c'est dommage qu'il n'y ait pas "J'adôôôre cet article" sur HC XD
Merci de m'avoir citée dans ton superbe article, j'en suis toute émue :')

Moi aussi Slipknot est une partie spéciale de ma vie ! Grâce à ce groupe (et d'autres également), je suis passée de supra timide qui dit pas grand chose à une 'grande gueule' dans plusieurs sens du
terme XD Et beaucoup de choses se sont améliorées depuis :)

Ça me fait la même pour Lamb of God ou Opeth plus tard, qui me font revivre d'autres épisodes spéciaux (moins marrants des fois) dont je me souviendrais à chaque fois que j'entendrais les morceaux.
Ahhh. Musique quand tu nous tiens.

Vermillion pt. 2 & Before I Forget, c'est très joli ce que tu dis dessus et j'ai toujours eu un coup de coeur sur Pulse of the Maggots !!

Merci pour cet article et ce partage :)


chib 02/06/2011 12:24


Article tout a fait en fase avec mon quotidien.Justement je me disais que j'allais chercher deux trois de leur affiche pour m'inspirée .