Vie de meuf

Publié le par no-ddict

Musique : Guano Apes, You can't stop me

Humeur : juste une bonne grosse envie de gerber

La femme au foyer, faisant repassage, ménage, cuisine et torchage des gosses, bizarrement pour moi c'était un concept années 50. Ayant grandi dans une famille plutôt à la page sur l'égalité, je pense avoir appris autant des compétences dites ''féminines'' (repassage, cuisine, lessive,...) que de celles ''masculines'' (bricolage, peinture, informatique,...). J'avoue aussi me comporter plus facilement ''comme un homme'' (je préfère la bière au cliché du kir qu'on propose toujours aux nanas, je m'habille au rayon homme parce que les décolletés jusqu'au nombril et les jeans taille hyper basse c'est pas mon trip, etc etc) juste parce que j'aime pas devoir faire des choses qu'on attend que je fasse de par mon appartenance génétique.

On est en 2011, je m'étais dis que tous les clichés s'étaient résorbés et que l'égalité arrivait lentement mais surement. Le 8 mars, plus obnubilée par mon boulot à faire que par le reste, j'ai pas forcément fait très attention à ce qu'il se passait, mais j'avais entendu parlé de VieDeMeuf, alternative à VieDeMerde que je fréquente souvent. Me disant que c'était surtout des chieuses qui râlent pour pas grand chose, je suis allée y faire un tour ce matin....je suis restée scotchée!

«Hier, je me suis offert le dernier tome d'une BD destinée aux 14-15 ans. En découvrant l'habituel flyer coincé dans la couverture, je tombe sur la publicité d'une nouvelle BD racontant les histoires d'un chevalier avec princesse à sauver. Outre le sujet suranné, l'auteur donne à son héros la leçon numéro 1 : " Ne faites jamais confiance aux femmes, mais n'hésitez jamais à les utiliser !" C'est vrai que les bases, il faut les enseigner tôt...
#viedemeuf »

Des pages et des pages d'anecdotes dans ce style, voir pire, et une envie de vomir mes tripes et de passer à tabac le moindre mâle qui croisera ma route aujourd'hui plus loin, je me demande comment il est possible que de telles choses existent encore, dans cette société ''moderne'' qui est la nôtre. Ni une ni deux,je suis allée signer la lettre ouverte au Président, mais je garde quand même une sacrée rancoeur par rapport à tout ça. Je ne vous dirais pas « Brûlez vos soutifs et faites la grève » on est un peu plus évoluées que ça, mais je pense sérieusement qu'il serait peut-être temps de réagir. Les salaires, les pubs plus que sexistes, la parité....mais aussi les clichés qui veulent qu'un jouet pour fille est forcément un truc genre dinette et celui d'un garçon une voiture. N'ayant jamais fonctionné comme ça, ce genre de choses m'a toujours impressionné de connerie et je ne suis pas entrée dans ce système, mais si ça existe c'est que ça marche.

 

Vie de meuf - Osez le féminisme

 

Publié dans Geek In Paris

Commenter cet article