Les Infortunes de la Belle au bois dormant

Publié le par no-ddict

Musique : BO de Sucker Punch

Humeur: joyeuse ^^

 

Allez, j'inaugure une nouvelle rubrique! De tous les bouquins que je lis par mois, il y en a forcément un certain nombre qui parlent des "choses de la vie" et de "l'amour fort qu'un homme et une femme se donnent"...Bon soyons clairs,  j'ai un sacré tas de livres de cul! Mais pas le genre graveleux, avec des nanas presque-à-poil sur la couverture, non, ceux qui sont élégants, qui font deviner plus qu'ils ne montrent.

 

Et parmi mes auteurs fétiches, il y a Anne Rice. Connue pour sa série sur les vampires et sur les sorcières (que j'ai dévoré toute jeunette), elle a aussi écrit une trilogie érotique juste sublime. Déjà que certaines scènes de ses livres étaient très imagées, là c'est limite tous les chapitres. Mais c'est tellement bien écrit, l'histoire est tellement bien racontée, c'est tellement beau que...je suis fan. Voici donc ma petite présentation des Infortunes de la Belle au bois dormant.

La Cul...ture

Quatrième de couverture
Lorsque le Prince éveille la Belle au bois dormant, nous sommes une fois encore sous le charme de ce conte légendaire. Le Prince, conquis par l'exquise perfection de la Belle, décide de la ramener dans son royaume...Mais ici, la jeune ingénue n'est libérée de la prison de son sommeil que pour devenir prisonnière – et servante – de l'amour.
À son arrivée au Palais de son nouveau maître, la Belle découvre avec effroi des coutumes inconnues : plusieurs dizaines de jeunes Prince et Princesse venus des royaumes vassaux, appelés les Tributs, assouvissent les désirs et les fantasmes de la Cour entière. Fessées au battoir d'or, caresses aux pétales de fleurs et batifolages plus pervers sont de rigueur. Tout à son innocence, l'infortunée va être initiée à l'amour, dans le plaisir et la douleur.

 

La trilogie des Infortunes de la Belle au bois dormant est bien moins connue. Initiation, Punition et libération ont été publiés de 1983 à 1985, et comptent parmi ces livres presque impossibles à trouver, tant les éditions sont rares.
Avec élégance et charme, l'écrivain a su détourner et transposer l'histoire si morale en un conte érotique où règnent les jeux cruels de la domination et de la soumission. Soieries ; satin, odeur d'encens et de roses sont tout autant d'élément qui rendent ces livres tout simplement addictifs de par la beauté des textes, y compris dans les actes les plus malsains.

Et un petit extrait pour vous montrer un peu le style:

''Elle sentit le satin se resserrer sur sa cheville droite, puis enserrer fermement sa cheville gauche. Après quoi la fille, debout devant elle sur le lit, lia les mains de la Princesse en hauteur, d'un côté puis de l'autre.
Elle avait les membres écartés, la tête plongeant sur le lit, et elle s'aperçut avec terreur que le Prince verrait toute sa souffrance ; il verrait cette moiteur honteuse entre ses jambes, ces fluides qu'elle ne pouvait ni maîtriser ni dissimuler et, tournant le visage aux creux de son bras, elle geignit doucement.''

Quand je disais que c'était hot...


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans La Cul-ture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article